LE BITCOIN

DE LA

CHAINE DE BLOCK

Et la Blockchain crée sa première application le Bitcoin. Ou encore, le Bitcoin est la première idée qui se développe autour de la Blockchain. Il a ses propres caractéristiques. Le Bitcoin, représente environ 55 % de la capitalisation boursière totale du marché, 1179 milliards de dollars au 13-04-21.

Le 14 avril 2021 le Bitcoin entre à la Bourse de Wall Street. Et au 29 Juillet 2021, 1 bitcoin = 33540,80 Euro, chiffres Google Finance.

Le Bitcoin pèse plus lourd que Facebook et le géant chinois Alibaba.

Le Bitcoin de la chaîne de block, fer de lance d’un monde nouveau.

Elon Musk annonce ce mois ci que Tesla va probablement accepter de nouveau le paiement en cryptomonnaie, après une volte-face remarquée en mai dernier. Jack Dorsey, le boss de Twitter pense que les crypto-actifs sont “un espoir” pour “la paix dans le monde”, lors d’une conférence sur le sujet. Son autre entreprise, Square, acquiert pour 50 millions de dollars en bitcoin en 2020.

Les marchés attendent la décision du géant du commerce en ligne. Effectivement Amazon peut ouvrir sa plateforme aux transactions en bitcoins d’ici à la fin de l’année, selon les informations du journal britannique City A.M. Nous pouvons y percevoir un futur alignement des planètes sur les cryptomonnaies.

Le Bitcoin et les crystomonnaies.

L’ensemble des cryptomonnaie connaît un regain d’intérêt depuis le début de l’année.

Certaines affichent des performance spectaculaires. Ainsi, l’Ether, qui fonctionne sur la Blockchain Ethereum, s’envole d’environ 370% du 01er janvier au 06 mai 2021. Dans le même laps de temps, le Dogecoin bénéficie de quelques tweets d’Elon Musk et décolle de 13000% etc.

Une multitude d’autres cryptomonnaies emboîtent le pas au Bitcoin. Les caractéristiques sont plus ou moins proches. On en comptabilise plus de 1 500 en 2018.

Quelques performances de crystomonnaies populaires.

Ether (ETC)- 409,31 Mds$, Binance Coin (BNB)- 98,27 Mds$, Dogecoin (Doge)- 78,35 Mds$, Ripple (XRP)- 75,96 Mds$, Tether (USDT)- 53,56 Mds$, Cardano (ADA) — 52,77 Mds$.

Les analystes de JPMorgan, eux, comparent la capitalisation de la chaîne de block à celle de l’or. Le marché du métal jaune à des fins financières représente 2.600 milliards de dollars.

Nous sommes le 30 Novembre 2021 et nous pensons sincèrement que quiconque qui n’a pas de ressources suffisantes pour investir un pécule sur quelques bitcoins, a bien sûr ses beaux yeux pour pleurer ! La puissance appelle la puissance.

Pour des raisons de confidentialité YouTube a besoin de votre autorisation pour charger. Pour plus de détails, veuillez consulter nos Conditions Générales de Vente CGV.
J'accepte

La petite histoire du Bitcoin de la Blockchain.

Le 12 janvier 2009 marque la Première transaction en bitcoins entre Satoshi Nakamoto et Hal Finney. Elle est inscrite dans le bloc 170 et son montant est de 10 BTC.

En effet, les fintech depuis les années 1980 ont cette vision, envient et caressent un rêve fou. Créer une monnaie électronique, déjà propre à Internet.

Satoshi Nakamoto en pleine crise financière mondiale juste après les crises immobilière et bancaire des subprimes, dépose le 19 août 2008, le nom de domaine bitcoin.org. Son but est clair rendre réel un système de monnaie électronique pair à pair pour régler les notes en ligne sans passer par un organe central de contrôle (banque, institutions bancaire et monétaire, etc.). Les opérations se font de mano à mano, box to box, directement, d’individu à individu en mode pair-à-pair.

Le 03 janvier 2009 le système se met finalement en place et se déploie de façon concrète. Satoshi Nakamoto est un nom d’emprunt que le créateur du Bitcoin utilise pour cacher son identité.

La hauteur de l’autorité du Bitcoin de la Blockchain.

D’autre part, la valeur de notre argent sur nos comptes bancaires et nos transactions à distance sont réelles parce que la banque en est garante. Nous avons la Banque Centrale Européenne, la BCE, la Réserve Fédérale des États-Unis, la FED etc.

Par conséquent jusqu’à aujourd’hui, toute transaction sur internet suppose la certification d’une banque, d’un organisme public, d’un notaire ou d’un assureur. Et pour prévenir la fraude, l’intermédiaire tient seul le registre des transactions car il a la confiance de toutes les parties contractantes.

C’est là qu’intervient la Chaîne de Block. Elle effectue cet échange sur un réseau per-to-per, donc sans intermédiaire.

Le génie du Bitcoin de la Chaîne de Block.

Le protocole Bitcoin s’appuie sur quelques progrès du siècle dernier, en particulier le chiffrement asymétrique, les mécanismes de compression, la transmission d’informations sur un réseau pair-à-pair, la blockchain et la preuve de travail. Le Bitcoin résout dans un premier temps le problème dit de la double dépense. Jusqu’alors rien n’empêche de dépenser le même jeton numérique plusieurs fois. Le protocole du Bitcoin crée donc un fichier numérique réplicable et modifiable à l’infini. Toutes les copies sont dans les faits identiques, ce qui crée bien un registre numérique unique. Il résout ensuite le problème du transfert des actifs numériques sans tiers de confiance, dans le digital. Car une fois envoyé, malgré l’absence d’autorité centrale, le Bitcoin n’appartient plus à son émetteur.

Les caractéristiques intrinsèques du Bitcoin de la Bblockchain.

La transaction entre deux internautes est enregistrée dans un registre qu’on appelle encore ledger. Il garde la trace de toutes les opérations conformes. Ce registre n’est pas centralisé mais distribué dans les ordinateurs de tous les participants, appelés des nœuds.

Le Bitcoin de la Chaîne de Block fixe ses règles du jeu :

lors de la validation d’un bloc, une récompense est attribuée au mineur. Cette récompense suit un algorithme calculé pour ne pas atteindre plus de 21 millions d’unités au total en 2140.

lors de chaque transaction une somme fixe autour de 0,001 BTC est consommée. Les frais de transaction pour 1 BTC ou 10 000 BTC sont identiques. Cependant, cette

somme peut augmenter en fonction du nombre de transactions au même moment.

toutes les 10 minutes, on enregistre l’ensemble des transactions dans un bloc. Ensuite on sauvegarde le bloc sur toutes les machines sécurisant la Blockchain. Le protocole de validation est le Proof of Work ou Preuve de travail.

Chaque nœuds possède son portefeuille, son adresse publique et sa clé privée confidentielle et unique.

Des Machine Asic, des Rig de Minage assurent le maintien de la Blockchain.

Les mineurs valident les transactions et contrôlent également l’intégrité de la Blockchain.

Les mineurs se livrent une compétition continuelle pour résoudre l’équation complexe de cryptage de l’ensemble des transactions. Le vainqueur remporte la récompense du bloc.

Les Pool de Minage rationalisent les récompenses des mineurs.

Le process énergivore de la Bitcoin de la Blockchain.

À chaque transaction donc, les membres du réseau interrogent l’ensemble des opérations validées dans cette monnaie digitale depuis la création de la chaîne. Ces informations sont enregistrées dans un grand registre de compte, la Blockchain Bitcoin. Ils s’assurent ainsi que l’initiateur, possède bien les actifs qu’il souhaite échanger.

C’est le mécanisme de la preuve de travail, proof of work POW.

La Blockchain sécurise l’opération et certifie directement la transaction. C’est ainsi que cette preuve de travail ou minage se révèle très coûteux, en temps comme en consommation électrique. Selon les sources et les années, le bitcoin consomme autant d’électricité qu’un pays comme le Danemark ou l’Irlande.

Les transactions sont ensuite groupées et validées par blocs. Un lien cryptographique ajoute le nouveau bloc à la chaîne de blocs existante.

Un Bitcoin de la Chaîne de Block décentralisé et sans encrage dans le réel.

Le fonctionnement de cette monnaie digitale ne dépend d’aucune banque ou institution. Des milliers de serveurs suivant un protocole informatique dont le code source est ouvert et utilisable par tous les membres du réseaux, assument de façon décentralisée le minage. Néanmoins la valeur du minage n’est pas assise sur une contrepartie dans le monde physique.