L’INTELLIGENCE ARTIFICIELLE DANS L’ENTREPRISE.

LES SYSTÈMES DE DONNÉES

ET L’EXPÉRIENCE CLIENT.

L’Intelligence Artificielle ne cesse d’inspirer les cinéastes et les écrivains depuis John McCarthy, en 1955. Elle nous fascine et est source de tous nos espoirs. L’avenir de l’humanité se lie ainsi aux objets connectés et à l’intelligence artificielle. Celui qui réalisera une percée marquante en intelligence artificielle dominera le monde. Vladimir Poutine, 2017. Et telle une divinité numérique, l’Intelligence Artificielle résout comme par enchantement nos soucis de productivité, de rentabilité voire de créativité. Avec un champ des possibles en totale expansion.

L’intelligence artificielle dans l’entreprise et la cybersécurité.

Selon IBM, les outils d’Intelligence Artificielle/ Méta Langage sont désormais capables d’aider les entreprises à réagir 60 fois plus vite face aux cyberattaques. Par ailleurs, la cybersécurité est l’un des domaines le plus décisifs en 2022. Car dans les quotidiens de toutes les nations, les objets connectés pullulent. Donc les surfaces d’attaques des systèmes d’information s’élargissent. Et effectivement, l’Intelligence Artificielle est l’outil idéal pour aider les entreprises à détecter, indexer et inventorier les activités suspectes.

En définitive, pour tune entreprise, l’une des priorités est la protection efficace des données clients.

Le passage du mobile first à l’IA first.

Aujourd’hui, en 2022, l’intelligence artificielle est présente dans tous les pans de l’activité économique. Sundar Pichai, le PDG de Google, nous promet de passer d’un monde mobile-first à un monde A.l first. Ainsi c’est non seulement le fonctionnement de l’entreprise qui est en totale mutation. Mais encore, c’est l’ensemble de la société qui est en rupture civilisationnelle.

Le rôle de l’Intelligence Artificielle, IA dans l’expérience client.

L’Internet de 2022 consacre le client. Incontestablement c’est lui le roi et l’expérience client doit être à la mesure de sa royauté. Tout aussi performante qu’innovante. Or la mesure et l’évaluation de cette expérience par les entreprises est long, fastidieux et hyper chronophage. C’est ainsi que la solution de l’IA est la meilleure décision pour offrir aux client une expérience plus personnalisée et de qualité. Car l’un des objectifs de l’entreprise est bien évidemment d’attirer et de fidéliser des prospects.

L’intelligence artificielle dans l’entreprise et l’analyse prédictive.

La méthode de l’analyse prédictive permet d’interpréter les données actuelles et anciennes afin de fournir une image de ce qui peut se dérouler à l’avenir. Et basée sur l’intelligence artificielle elle permet de savoir, quels clients seront plus fidèles à la marque et quels sont ceux qui diffuseront des avis négatifs. Ainsi une entreprise proactive peut réduire la criticité et l’insatisfaction par des actions correctives et préventives. Et d’autre part renforcer phases du parcours qui contribuent à la fidélisation du client.

Gestion des feed-back non structurés.

Les retours clients sont de plus en plus nombreux et multicanaux. Ils proviennent aussi bien des enquêtes d’opinions que des réseaux sociaux etc. La maîtrise et la pleine exploitation de ces données non structurés sont décisives pour pérenniser les actions de l’entreprise. Et une fois de plus, face aux exigences de la clientèle, les entreprises trouvent la solution dans l’application de l’IA. En effet, cette dernière offre des techniques d’analyse de texte et de machine learning pour classer efficacement tous les commentaires, en les regroupant par thème et par sentiment associé.

L’analyse qualitative devient alors également une analyse quantitative.

D’autre part, la combinaison de ces données avec des informations opérationnelles et financières permet d’identifier des tendances, des risques mais encore des opportunités.

Néanmoins une étude de Forrester Consulting montre que 84% des professionnels reconnaissent la valeurs des insights provenant des enquêtes d’opinions et des réseaux sociaux. Mais seulement 30% des données sur les retours clients sont non-structurées.

L’analyse de sentiment des clients.

Il est de plus en plus important pour les entreprises de savoir quels services, situations ou propositions créent une plus grande satisfaction. Et dans le parcours d’achat des clients les entreprises doivent corriger les points de frictions et nettoyer les facteurs d’insatisfaction. L’objectif est alors de comprendre quels types de sentiments génèrent le produit, la marque ou la campagne de communication auprès de la cible ou du public en général.

L’intelligence artificielle dans l’entreprise : prioriser les actions.

Les clients laissent des signaux directs et indirects dans tous leurs parcours ou interactions avec les marques. Et grâce à l’IA, les entreprises peuvent utiliser ces insights pour atteindre leurs objectifs. Par ailleurs un insight est une compréhension des besoins réels, qu’expriment les clients consciemment ou inconsciemment de façon directe ou indirecte.

L’entreprise peut alors utiliser les plates-formes avancées de Management de l’Expérience Client, CEM, pour déceler les actions les plus impactantes. En conséquence, elle peut décider des domaines d’intervention immédiate et concentrer ainsi ses ressources sur l’amélioration efficiente de l’expérience client et des résultats commerciaux.

Instantané de la société civile.

L’institut Ipsos à la demande des organisateurs du Forum économique mondial de Davos établit un baromètre sur l’intérêt des citoyens de 28 nations pour la technologie de l’intelligence artificielle, IA. C’est ainsi que 78% des sondés chinois considèrent que la technologie de l’IA a plus d’avantages que d’inconvénients. Par ailleurs la presque totalité des pays émergents sont dans la même dynamique. À savoir, 76% des Saoudiens, 71% des Indiens et des Péruviens. Cependant, seulement 31% des Français, 32% des Canadiens, 33% des Néerlandais et 35% des Américains répondent par l’affirmative. À côté de ça, 81% des Péruviens pensent que cette technologie aura un bon impact sur leur vie de famille contre 41% de Belges.

L’intelligence artificielle dans l’entreprise : la formation.

Néanmoins, tous les sondés sont d’accords sur les bénéfices réels de l’IA sur l’éducation et la formation.

L’Intelligence Artificielle, IA et le bien être au travail.

Selon une étude du Boston Consulting Group du mardi 18 janvier 2022 dernier, seulement 15% de ceux qui l’expérimentent déjà, affirment que l’IA n’a pas de conséquences qui vont dans le bon sens sur leur bien-être au travail. C’est ainsi près des deux tiers des sondés arrivent à se projeter et à entrevoir des possibilités d’évolutions proffessionelles grâce à l’implémentation de l’Intelligence Artificielle. Car effectivement, l’intelligence artificielle est efficace dans le traitement de données et l’automatisation des tâches fastidieuses. Et en définitive pour les trois-quarts des salariés, l’IA permet d’améliorer la qualité du travail.

Une main-d’œuvre plus compétente.

Malgré les différentes tergiversations, l’expérience en entreprise des solutions d’IA démontre clairement une montée en compétences des employés. Ils appréhendent ainsi mieux les problèmes complexes et focalisent de fait leurs efforts dans les directions les plus efficientes pour la réussite de l’entreprise.

L’intelligence artificielle dans l’entreprise : l’hyper automatisation.

En effet, l’hyper automatisation permet aux entreprises d’automatiser toutes les tâches répétitives. Ainsi, l’IA et la RPA, Automatisation par la Robotique optimisent les processus non documentés qui reposent sur des saisies de données non structurées. Les managers et décideurs peuvent alors mieux identifier les interconnexions entre les processus, les fonctions et les principaux indicateurs de performances.

L’Intelligence Artificielle, IA, les capitaines et les dirigeants d’entreprises.

60% de ces acteurs augmentent leurs investissements dans l’IA. Car ils estiment que l’intelligence artificielle peut augmenter d’au moins 5% leurs chiffre d’affaire.

Des modèles IA, Intelligence Artificielle, sans code : Méta Langage.

Aujourd’hui, les différents systèmes d’entraînements sont mâtures. Et face au manque criard des spécialistes en ML, Méta Langage, la création de systèmes d’IA avec peu ou pas de code, prend de l’ampleur et se vulgarise. Ces systèmes proposent ainsi des modules prêts à l’emploi. Par ailleurs, ils offrent également aux petites structures la possibilité de rivaliser face à de plus gros concurrents. Et cela, sans nécessairement disposer d’équipes de spécialistes en IA. Car en face, de plus en plus d’entreprises implémentent la solution de l’intelligence artificielle. En effet, l’IA low-code ou no-code permet de manipuler des systèmes complexes par de simples glisser-déplacer à travers des interfaces ergonomiques et très intuitives.

L’intelligence artificielle dans l’entreprise et les modèles d’Intelligence Artificielle, IA massifs.

Avec l’explosion du volume des données, ces modèles sont sans cesse en expansion. En effet, les algorithmes s’affinent et sont de plus en plus précis et judicieux dans leurs analyses et décisions. En l’occurrence en 2021, les plus grands modèles opérationnels fonctionnent avec plus de 1600 milliards de paramètres. Et c’est ainsi que ces algorithmes décodent et appréhendent aujourd’hui le langage humain avec ses subtilités, sarcasmes et ironies. De même ces algorithmes, écrirent des livres, des lignes de code, reconnaîssent des images et effectuent des traductions.

L’Intelligence Artificielle, IA dans la défense des nations.

L’ancien PDG de Google, Eric Schmidt et Henry Kissinger, ancien Secrétaire d’État des États-Unis écrivent le livre The Age of AI : And Our Human Future, L’ère de l’intelligence artificielle et le futur de l’être humain. Ils mettent ainsi en garde contre les dangers des systèmes d’IA à apprentissage automatique. Car ces systèmes peuvent répondre rapidement à des missiles hypersoniques en tirant des armes nucléaires avant qu’un humain n’intervienne dans le processus de décision.

à cet égard introduire quelque part dans la machine, l’éthique est clairement une bonne idée.

Des modèles hybrides d’Intelligence Artificielle, IA .

C’est la combinaison de l’IA symbolique et de l’apprentissage profond. Et l’IA symbolique est la reproduction du raisonnement humain via l’énumération de règles et de symboles. En conséquence, ces modèles produisent des algorithmes puissants, capables d’acquérir des connaissances par eux-mêmes, d’aiguiser le cheminement de la réflexion et de prendre des décisions.

Une intelligence artificielle plus écoresponsable.

D’après les experts, les centres de données représentent 15% des émissions mondiales de CO2 en 2040. Et, l’entraînement d’un modèle de traduction du langage naturel émet, quant à lui, l’équivalent en CO2 de quatre véhicules personnels durant tout leur cycle de vie. L’empreinte carbone est au cœur de toutes les préoccupations. Et dorénavant, la priorité est sur la mise en place de modèles plus simples et tout aussi performants que les modèles complexes.

Ok de-MEDEIROS

SOURCES :https://www.larevuedudigital.com/vladimir-poutine-le-leader-en-intelligence-artificielle-dominera-le-monde/, https://www.journaldemontreal.com/2021/11/02/poutine-appelle-a-developper-les-drones-militaires-avec-lintelligence-artificielle, https://www.lesnumeriques.com/vie-du-net/intelligence-artificielle-les-francais-bien-moins-enthousiastes-que-les-peruviens-ou-les-chinois-n175065.html, https://www.francetvinfo.fr/replay-radio/c-est-mon-boulot/intelligence-artificielle-qu-en-pensent-les-salaries-qui-l-ont-deja-adopte_4903301.html, https://www.entreprendre.fr/jerome-coutard-selon-lintelligence-artificielle-eric-zemmour-est-devant-emmanuel-macron/, https://lexpansion.lexpress.fr/high-tech/intelligence-artificielle-la-justice-sous-le-charme-des-algorythmes_2166033.html, https://www.les-crises.fr/l-ia-ne-sera-jamais-ethique-les-propos-stupefiants-d-une-intelligence-artificielle/, https://www.actuia.com/actualite/astrophysique-des-milliers-damas-de-galaxies-decouverts-grace-a-lintelligence-artificielle/, https://www.zdnet.fr/actualites/l-intelligence-artificielle-reflete-le-monde-qui-nous-entoure-ce-qui-constitue-un-defi-39935319.htm, https://www.lesnumeriques.com/voiture/pour-elon-musk-tesla-pourrait-jouer-un-role-dans-l-intelligence-artificielle-generale-n175135.html, https://www.journaldunet.com/solutions/dsi/1507909-faut-il-reguler-l-intelligence-artificielle/, https://information.tv5monde.com/video/cosmisme-intelligence-artificielle-humanite-augmentee-vie-eternelle-quoi-reve-la-russie, https://www.leprogres.fr/faits-divers-justice/2022/01/20/l-intelligence-artificielle-au-soutien-des-enquetes-judiciaires,

https://www.lci.fr/sciences-et-innovation/video-intelligence-artificielle-ce-logiciel-francais-lit-les-emotions-sur-votre-visage-2206505.html, https://www.lci.fr/high-tech/video-parfums-l-intelligence-artificielle-a-du-nez-2206129.html, https://www.rts.ch/info/monde/12724809-lintelligence-artificielle-et-le-quantique-vont-totalement-changer-les-guerres-du-futur.html, https://www.lebigdata.fr/tendances-ia-2022, https://www.marketing-professionnel.fr/tribune-libre/role-ia-intelligence-artificielle-experience-client-202112.html,, https://fr.freepik.com/photos/design, Design photo créé par rawpixel.com – fr.freepik.com