POURQUOI NOUS VÊTONS NOUS ?

L’HABIT DU MOINE.

Les vêtements nous protègent du froid, du soleil, des attaques extérieures etc. En plus, ils nous mettent en valeur, cachent nos nudités et intimités. S’habiller c’est aussi se codifier. Et de fait, les vêtements sont un langage vecteurs de messages personnalisés.

Le patron de LVMH, Bernard Arnault détrône Jeff Bezos le boss d’Amazon au classement en temps réel du magazine Forbes le 25 mai 2021. C’est l’homme le plus riche du monde avant de revenir en deuxième position des plus grandes fortunes mondiales.

C’est incontestable, les vêtements créent de la valeur en France.

Avec 3,1 % du PIB Produit Intérieur Brut, le secteur de la mode est un pilier économique en France. En 2018, la mode génère 154 milliards d’euros et crée plus de 600 000 emplois.

Nous ne nous habillons pas que pour enrichir les acteurs de la sphère de la mode. Nos vêtements résolvent nos problématiques et nos troubles psychosomatiques qui datent de l’époque de nos tous premiers ancêtres.

Pour les êtres humains d’aujourd’hui, il est évident et nécessaire de porter de vêtements appropriés. En effet, nous nous habillons pour maintenir la température du corps, protéger nos téguments et préserver notre pudeur.

Les vêtements dans le jeu de la séduction.

Couvrir et découvrir un corps. Mettre en valeur telle ou telle autre partie du corps. Faire deviner pour subitement dévoiler l’intégralité des volumes à nu. Manifestement, nos habits jouent un rôle dans les jeux de séduction et du désir. Évidemment que nous nous habillons pour nous déshabiller après.

Les vêtements sont aussi une réponse à notre pudeur. Cacher sa nudité remonte à l’origine de l’humanité nous raconte la Genèse de la Bible. Ève et Adam croquent dans le fruit défendu et accèdent à la connaissance. Pourquoi vous cachez vous ? Parce que nous sommes nus. Et Dieu les chasse pour toujours du jardin d’ Eden. Conscients et confus de leur nudité, Eve et Adam se cachent sous des vêtements pour quitter le paradis.

Pour tout héritier de cette histoire, il est clair que celle ou celui qui révèle une part de son intimité se met à nu, se dévoile un peu plus ; et ou intégralement.

S’habiller se révèle être un choix inhérent à l’espèce humaine. Car même dans les sociétés où l’on porte encore peu de vêtements, des tissus viennent bien souvent cacher le sexe.

Les habits dans la recherche d’identité.

Les adolescents affirment leur rang social, leur appartenance à telle communauté ou à tel groupe via leurs dress codes ou modes vestimentaires. C’est aussi une façon de se démarquer de leur parents et de s’identifier voire extérioriser leur personnalité.

Les vêtements que nous portons racontent un peu de nous même, de notre être désiré et ou profondément authentique.

Se vêtir c’est aussi choisir ses vêtements en fonction de son environnement, de son groupe social d’appartenance ou souhaité ; afin de jouer son rôle social.

Les vêtements comme une armure magique.

Parfois pour dissimuler les transformations liées à l’âge, les adolescents se

réfugient sous de plus gros vêtements à l’abri du regard d’autrui. Et avec de la maturité, ces mêmes jeunes apprivoisent leur corps et l’altérité.

D’autrefois, ils portent du noir pour signaler leur besoin d’être respectés.

D’ailleurs, s’habiller en noir, c’est aussi une manière de se protéger des autres. Et à fortiori symbolise une prise de pouvoir.

À l’image des super héros qui ont tous leurs vêtements ou revêtements spéciaux et propres, les femmes et les hommes ont besoin de leurs habits pour pérenniser un certain vivre ensemble.

Les premiers vêtements apparaissent avec l’homme.

L’homme de Neandertal est le précurseur de Sapiens. Les peaux de bêtes, la fourrure du glouton sont ses vêtements.

Donc recouvrir et protéger son corps datent entre 190.000 et 170.000 ans, dans la mesure où l’Homo sapiens émerge entre 160.000 et 200.000 ans. Selon une étude de l’université de Sidney en 2011, les vêtements sont dans nos habitudes depuis 170 000 ans. L’Homo sapiens s’habille dès lors pour compenser son pelage manquant. Il a pour ainsi dire moins de poils qui recouvrent son corps.

Ses tenues primitives l’accompagnent du coups dans son périple à la conquête du globe en le protégeant des rayons brûlants du soleil.

La mode à l’âge de pierre.

À vrai dire, l’Homo habilis commence à tailler la pierre pour en faire des outils il y’ a 2,4 à 1,6 millions d’années. Nos tenues entrent dans leur complexification il y’ a environ 30.000 ans. Elles ne sont plus à partir de ce moment de simple revêtements. Nos tenues portent désormais des valeurs symboliques. Les peintures utilisées dans les rites, se déplacent progressivement sur les vêtements. L’ âpreté du climat vient peu à peu renforcer cette tendance. Délaissant donc les parois des grottes, La fonction décorative a été transférée aux vêtements, raconte Ian Gilligan de l’Université de Sidney, lors d’une interview avec la BBC.

Le style des hommes de Cro-Magnon.

L’Homme de Cro-Magnon est à l’origine le nom donné à un ensemble de restes fossiles d’Homo sapiens découverts en 1868 par Louis Lartet sur le site de l’abri de Cro-Magnon, aux Eyzies-de-Tayac dans le département de la Dordogne en France. Il doit son nom à ce lieu.

Cro-Magnon portait des vêtements ajustés, notamment en peau de renne, extrêmement chaudes, et cousus ; probablement avec des lanières de cuir. Il disposait de tous les outils nécessaires, explique Gilles Delluc, auteur, avec Brigitte Delluc, de La Vie des hommes de la préhistoire 2012, éd.27 juil. 2018.

En 2021, être bien habiller, c’est coordonner ses vêtements de façon élégante, et avec goût. Cela va par conséquent booster notre confiance en nous et optimiser la pleine expression de nos capacités.

Les vêtements sont des objets de consommation de masse et impersonnels. Chaque individu maximise son utilité en se l’appropriant. Comme tous objets de consommation, ils ont peu de valeur économique. Cependant les habits satisfont quelques uns de nos besoins vitaux au quotidien.

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                Ok de-MEDEIROS

.

https://www.filsantejeunes.com/pourquoi-shabille-t-on-6676 , https://parismatch.be/actualites/societe/133111/au-fond-pourquoi-porte-t-on-des-vetements , https://www.cnews.fr/conso/2019-08-08/les-chiffres-cles-du-secteur-de-la-mode-en-france-867926 , https://fashionunited.fr/actualite/business/les-chiffres-cles-de-la-mode-en-2018/2018111419163