Allo IA vous écoute

LA VOIX DE L’IA EMERGE.

ALLO JE VOUS

ECOUTE, ICI IA !

35 milliards d’objets connectés dans le monde en 2030. 43,6 millions d’IoT s’écoule en 2017, soit une hausse de 60%, selon la Consumer Technology Association, CTA. En chiffre d’affaires, les ventes double presque pour atteindre 3,8 milliards de dollars.

Les enceintes connectées à commande vocale et leurs activités via les assistants vocaux virtuels sont en plein essor.

Exemple :

  • Echo et Alexa d’Amazon

  • Home de Google

  • Cortana de Microsoft

Ce marché n’est pas seulement en train de grimper, il explose littéralement.

Commente Steve Koenig, Vice-président, Études de marché de la CTA.

Ce n’est pas étonnant puisque le langage oral est la façon la plus ancienne et naturelle de communiquer. C’est aussi une façon plus simple et rapide de s’exprimer : nous pouvons dire 200 mots à l’oral par minute contre 31 mots écrits en moyenne dans le même laps de temps. Constate Loïc de Saint Andrieu, Mobile Evangelist chez Google France.

Allo, IA vous écoute, la voix de l’IA sonne la charge des possibles.

Les technologies autour de la voix sont déjà présents un peu partout :

  • soit pour optimiser l’expérience utilisateur en unissant les capacités visuelles et vocales,

  • soit en intégrant le pilotage par la voix.

Désormais, la volonté de favoriser le conversationnel et le vocal, dans les usages apparaît dans l’univers de l’entreprise :

  • interroger son data lake à la voix,

  • doter son call center d’outils d’analyse sémantique de la conversation…

Les interfaces utilisateurs évoluent dans ce même sens parce que le constat est clair, simple et net. Les prises en voix de ces interfaces sont confortables.

La satisfaction de la clientèle est plus élevée et la simplicité d’utilisation est au rendez-vous.

D’autre part, les générations Y et bientôt Z, adhèrent à ce qui paraît pour nous une évolution ou une révolution des comporte-ments des consommateurs. Enfin avec les dernières évolutions de l’intelligence artificielle et du machine learning, les horizons des implications du numérique dans le réel via la technologie se rapprochent vertigineusement.

Le COVID-19 marque une rupture et une évaluation efficiente des systèmes.

La crise sanitaire en cours rebat également les cartes au sujet des dispositifs à interactions tactiles du type bornes & écrans en orientant les interactions vers le vocal permettant de respecter les gestes barrières.

La voix est de plus en plus présente à l’esprit des marques et des annonceurs lors de la conception et de l’élaboration d’une solution.

En 2021 un certain nombre d’obstacles doivent encore être surmontés avant d’atteindre les niveaux de performances requis pour ouvrir les applications vocales à la consommation de masse. Car pour créer une expérience de reconnaissance vocale robuste, l’intelligence artificielle doit encore relever certains défis. A savoir notamment la compréhension et le rapport entre différentes thématiques au sein d’une même conversation, les accents, les tonalités de voix, ou encore la gestion du bruit de fond. Allo, IA vous écoute.

Les progrès technologiques rendent, chaque jour davantage, les assistants vocaux plus performants, en particulier dans l’IA, le traitement du langage naturel NLP et l’apprentissage automatique.

L’IA est au charbon pour faire fonctionner les robots vocaux.

Les chatbots sont de nos jours les assistants vocaux. Ces derniers proposent des conversations de plus en plus humaines. Par contre, moins de 5 % seulement des foyers français possède un équipement ou une enceinte connectée.

La voix et l’IA au service de la convergence numérique et la qualité des Systèmes d’Information.

Dans la vie réelle, comme dans une conversation avec un assistant vocal, la réponse à une demande dépend de la compréhension de celle-ci.

L’IA entre en scène. La compréhension vocale par les systèmes de Natural Language Understanding NLU, comme Google DialogFlow ou Amazon Alexa, semble aujourd’hui plutôt mature. C’est clair qu’à ce niveau de poids de décision, dire , je suis responsable de ce que je dis, pas de ce que tu comprends, n’a aucun sens.

Allo, IA vous écoute, la qualité des pratiques et de vie au travail.

La reconnaissance vocale permet de gagner du temps dans la création de la documentation, de réduire les délais et d’ améliorer le flux de communication et la qualité du dossier patient. Confirme Philippe Leca, directeur des Ressources Numériques et du Système d’Information, CHU Lille.

Le monde de la santé n’est pas seul dans l’aventure technologique, la Banque y perçoit un fort potentiel de croissance. Xavier Prin, directeur marketing & média – portail de Boursorama confirme cet objectif : Pour nous, l’enjeu est que l’intelligence artificielle sache comprendre et parler le vocabulaire bien spécifique de la banque.

Allo, IA vous écoute, aux services de la Smart Home, l’électro-domestique.

Les assistants vocaux et l’intelligence artificielle vont continuer à intégrer de plus en plus d’appareils, robots, voiture, électroménager, et constituent les principaux moteurs de l’électronique grand public.

Le paiement et la gestion de la fraude par reconnaissance vocale, un seul assistant pour tous les appareils avec le programme Voice Interoperability Initiative etc., les projets porteurs s’accumulent.

Le 18 décembre 2019, Apple, Amazon, Google, Ikea, Legrand, Somfy, Schneider Electric ou encore Samsung SmartThings forment le groupe de travail Project Connected Home over IP. Le groupe a pour but de s’appuyer sur le protocole Internet et développer un nouveau standard de communication commun et ouvert pour les objets connectés.

Orange lance en 2019 son enceinte connectée Djingo.

Le partenaire allemand Deutsche Telekom livre lui aussi sa propre version d’ enceinte connectée, baptisée Magenta. On le constate, les opérateurs se mettent sur la ligne de départ, et les industriels aussi.

La puissance de calcul banalise déjà la création de voix personnalisée.

Le HPC-IA, offre une capacité de calcul supérieure à 14 pétaflops par seconde soit 14 millions de milliards d’opérations (la puissance cumulée de 15.000 ordinateurs de la dernière génération), et double la puissance de calcul en France.

La France prévoit également héberger à l’horizon 2022 une exascale, un milliard de milliards d’opérations par seconde.

Demain, ces technologies rendront le discours du bot plus émotionnel et empreint de la bonne tonalité en fonction du discours. Le clonage vocal deviendra un outil indispensable pour les marques, les annonceurs et autres créateurs de contenus. Allo, IA vous écoute.

L’environnement politique est propice. Tous les instruments peuvent s’ajuster. Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation précise : Le XXIe siècle s’appuie tout entier sur le calcul pour comprendre, prévoir, innover, décider.

L’expérience vocale centrée sur le client, Allo, je vous écoute, içi IA.

L’objectif est donc pour les marques de créer une identité vocale fidèle à la personnalité et aux valeurs de la marque. ll s’agit de se demander comment je crée une identité vocale qui permet à ma marque d’être reconnue à la voix, confirme Pascal Lannoo, chef du marketing et de l’expérience client chez Net Reviews.

Pour les marques, l’enjeu est de taille : un véritable jeu de mode en ligne.

L’alliance de l’IA à la reconnaissance vocale ouvre de nouvelles opportunités d’interactions et d’expériences avec leurs clients. L’ objectif majeur des prochaines avancées est de relier tous les appareils entre eux.

Très rapidement, l’Intelligence Artificielle I.A et le Big Data seront plus que jamais liés à l’Internet des objets IoT.