LES ÉGÉRIES INFLUENCEURS.

LES MARQUES ET LE

MARKETING D’INFLUENCE

DANS LES COMMUNAUTÉS

DES RÉSEAUX SOCIAUX.

Le site Forbes établit le classement en ce début d’année, des plus gros revenus d’influenceurs sur la plate-forme du milliard d’utilisateurs actifs. Ainsi, seulement après 4 années d’existence TikTok consacre les égéries des marques. En tête de liste trône alors Charli d’Amelio, 17 ans, 133 millions d’abonnés, avec 17,5 millions de dollars. Ensuite arrivent sa sœur Dixie D’Amelio, 57 millions d’abonnés avec 10 millions de dollars, Addison Rae, 86 millions d’abonnés avec 8,5 millions de dollars. Et enfin, Bella Poarch et Josh Richard avec 5 millions de dollars sans oublier Kris Collins et Avani Gregg avec 4,75 millions de dollars etc. D’ailleurs Le Figaro précise que les TikTokeurs les mieux payés au monde empochent entre 100.000 et 250.000 dollars pour une vidéo de quelques secondes.

Qu’est-ce qu’un influenceur ?

Un influenceur est une personne qui a les ressources, le charme et la capacité d’influencer les décisions d’achat d’autres personnes en raison de son autorité. Et pour communiquer avec sa communauté, il poste des vidéos et des photos sur Instagram, TikTok, YouTube, Twitch, Facebook… En fait, c’est une célébrité des réseaux sociaux. Et sa communauté lui reconnaît sa sincérité. Elle lui accorde ainsi sa confiance. Par ailleurs, la qualité de leur interactions et le nombre d’abonnés au final, justifie le succès de l’influenceur. Aujourd’hui les influenceurs jouent un rôle important dans la communication des marques et sa communauté en est consciente en toute transparence.

Les égéries influenceurs, le marketing d’influence et Instagram.

68% des experts en marketing mènent leurs campagnes d’influence sur Instagram. Car d’une part, ce réseau social draine plus de 2 milliards d’utilisateurs actifs par mois. Et d’autre part, ces marketeurs retrouvent leurs marchés cibles sur la plate-forme. Ainsi ils peuvent rendre visible et continuer la commercialisation de leurs produits et services sur ce canal.

Les vidéos représentent le type de contenu le plus engageant.

Selon l’étude, 56% des spécialistes du secteur considèrent les vidéos YouTube comme le type de contenu le plus important pour le marketing d’influence. Le marketing d’influence sur YouTube peut apporter des résultats impressionnants s’il est bien fait. Travailler avec des créateurs peut aider les marques et les entreprises à toucher un large public : 26 400 influenceurs YouTube comptent plus d’un million d’abonnés, souligne HypeAuditor.

L’activité des créateurs de contenus.

Car YouTube compte par mois, 2 milliards d’utilisateurs actifs. Et chaque internaute passe en moyenne 11 minutes et 24 secondes au quotidien sur la chaîne. Par ailleurs c’est un média visuel hyper engageant. Aux États-Unis d’Amérique, les créateurs influenceurs développent en général des contenus autour de la musique et la danse, 18,36%, les jeux vidéo, 11,99% et l’animation, 10,68%.

Les égéries influenceurs, la communication des marques sur les réseaux sociaux.

Cela n’est pas une surprise. Le marketing d’influence sur Instagram supprime les barrières de la publicité traditionnelle parce que les clients apprennent à connaître votre marque à partir d’un compte en qui ils ont confiance. Et cela se passe sur une plateforme authentique qu’ils utilisent au quotidien. Lorsqu’un créateur recommande un produit ou service, il apparaît comme une recommandation, et c’est un excellent avantage pour les marques, analyse HypeAuditor.

Qu’est-ce qu’un passionné ?

Un passionné est de prime abord une personne animée et remplie de passion pour telle ou telle chose. C’est en fait une personne qui a un goût très affirmé pour quelque chose. Et tellement son goût est extrême et son penchant vif que cette personne déborde d’énergie et d’enthousiasme quand elle manifeste sa passion. Pour peu qu’elle soit extravertie, cette personne n’hésite pas à partager et à communiquer cet amour autour d’elle. Dans un langage familier on la qualifie généralement de folle, enragée, toquée, mordue ou encore férue.

L’apparition des influenceurs sur la toile.

Grâce à leur pratique des réseaux sociaux ou à leur blog, certains acteurs du web finissent par accrocher des Internautes qu’ils convertissent en abonnés par la qualité et ou la quantité de leurs publications. Ces acteurs sortent vraiment du lot car leurs particularités et capacités d’attraction intrinsèques fondent les piliers de leurs popularités. Ils parviennent ainsi à créer autour d’eux des communautés d’intérêts et ou parfois des communautés de relation bien soudées et cohérentes.

D’autre part, certains obtiennent le statut d’influenceur à la suite de leur participation à une télé-réalité. Donc dans ce cas, ce sont surtout les traits de leur personnalité qui attirent dans le court terme les collaborations avec les marques. Quitte à ces vedettes de formaliser ce nouveau statut et de l’inscrire dans le temps.

Comment devenir un influenceur ?

L’influenceur est donc cette personne qui partage cette passion pour la cuisine, le jeux, la mode, les livres, la politique, l’économie etc. sur les réseaux sociaux. Plus ses contenus plaisent, plus les internautes les consultent et les partagent. Ainsi grandit sa communauté de fans. Et de toute évidence, si cette personne s’affranchit de toute cybercensure et ou bad buzz, les marques seront à son rendez-vous. Car le but de la marque est de capitaliser sur cette relation de confiance entre le passionné et sa communauté. Dans la mesure où pour continuer d’exister sur les réseaux sociaux mieux vaut influencer avec sincérité. Puisque les internautes gardent de l’autre côté de l’écran leur esprit critique et leur liberté de liker et de buzzer.

Les égéries influenceurs, les apports directs à une marque.

Les influenceurs améliorent ostensiblement la notoriété des marques sur les réseaux sociaux. En général, ils ont une audience active et très développée sur ces canaux. Ainsi, ils peuvent relayer efficacement et catalyser la viralité des messages des marques. Dans tous les cas l’influenceur interagit avec sa communauté au quotidien. Et cette disponibilité fait aussi partie des codes de leur identité de fonctionnement. Très clairement, le marketing d’influence est un partenariat qui impacte et accroît les ventes de marques via médias sociaux. Car les prospects s’identifient aux influenceurs et leurs font confiance. À plus forte raison, cette proximité émotionnelle favorise le passage à l’achat.

Les égéries influenceurs.

Les nano-influenceurs sont plus nombreux aussi bien sur Instagram que TikTok. Et l’usage des réseaux sociaux augmente de jour en jour depuis 2019. Surtout avec la fermeture des enseignes physiques, le marché des influenceurs va passer de 13,8 milliards de dollars en 2021 à 22,2 milliards de dollars d’ici 2025 selon une étude du State of Influencer Marketing. D’autre part, cette progression s’explique par la croissance du commerce social. Mais aussi les budgets publicitaires des marques se redistribuent désormais entre la télévision, le offline et le digital. Ou encore la hausse de l’usage des ad-blocks encourage les investissements sur les influenceurs des réseaux sociaux.

La typologie d’influenceurs.

Il n’existe pas de typologie officielle des influenceurs. Ainsi on distingue en l’occurrence :

  • les nano- influenceurs. Ils comptent entre 1 000 et 5 000 abonnés. Ils obtiennent le plus fort taux d’engagement, 4,6% en 2021. De plus, ils développent et bénéficient d’une forte affinité avec leurs abonnés.
  • les micro- influenceurs ont une communauté de 5 000 à 20 000 abonnés. Leur taux d’engagement est de 2%. Et malgré le nombre croissant d’abonnés, ils se donnent le temps de répondre aux différentes sollicitations et restent proches de leur communauté.
  • les macro- influenceurs réunissent une communauté de 20 000 à 100 000 abonnés et obtiennent un taux d’engagement de 1,5%.
  • avec les méga- influenceurs la communauté oscille entre 100 000 et 1 million d’abonnés. Le taux d’engagement est de 1,4%. Ici on entre dans une autre catégorie, où l’influenceur peut enfin vivre de son activité et devenir créateur/trice de contenu à temps plein.
  • les célébrités- influenceurs ont au moins 1 million d’abonnés avec un taux d’engagement de 1,4%.
Le marketing relationnel et la création de contenus.

Les générations Y et Z sont de plus en plus insensibles aux techniques de vente traditionnelles. Elles s’orientent plus vers des marques qui vendent une expérience particulière ou un mode de vie. Par opposition à une marque centrée sur ses produits. Par conséquent les marques développent désormais leurs discours autours des valeurs de leurs entreprises.

Les égéries influenceurs, le storytelling au cœur de la création de contenus.

Au travers d’une histoire commune et/ ou partagée entre la marque et l’influenceur, vous captez davantage l’attention de votre audience. Tout le monde aime les histoires. Une étude OneSpot a même révélé que 92 % des clients veulent des publicités qui ressemblent à des histoires. Inès Sivignon, Rédactrice web et influenceuse.

Les avis et conseils abondent sur Linkedin pour de meilleures exploitations des techniques du storytelling. À savoir plus particulièrement ceux d’Amélie Favre Guittet, Influenceuse B2B, Présidente et Co-Fondatrice de Talent Management Groupe.

Le storytelling est un élément incontournable d’une stratégie de marketing d’influence. Cependant la place de l’influenceur dans le discours est décisive.

Le succès de Twitch.

La plate forme de streaming Twitch, c’est désormais 72,3% des parts de marché des plate formes de streaming, assez loin devant YouTube Gaming, 15,6% ou encore Facebook Gaming, 12,1%, selon Stellar, la plate-forme de Marketing d’influence 5 étoiles.

Son contenu hors gaming quadruple sur les trois dernières années. Et couvre aussi bien les arts, la musique, la cuisine, que le fitness, les médias, le talk-show etc.

Twitch est efficace dans ses conversions. Car le chat et l’achat de badge sont dynamiques. Pour les marques, c’est une bonne et réelle opportunité de visibilité.

Notre recommandation : ne pas parler uniquement de sa marque et de ses produits, privilégier les interactions et les jeux, parler de l’actualité de son secteur – sauf évidemment pour des lancements de produits où cela sera pertinent. Pierre-Alain Houard, expert et Directeur Marketing de Xiaomi Technology.

Ok de-MEDEIROS

SOURCES : https://fr.linkedin.com/pulse/quelles-sont-les-diff%C3%A9rentes-typologies-dinfluenceurs-lou-chaillou, https://www.1jour1actu.com/monde/cest-quoi-etre-influenceur, https://siecledigital.fr/2022/01/04/marketing-influence-tendances-2022/, https://isarta.com/infos/quest-ce-qui-determine-la-valeur-dun-influenceur/, https://jai-un-pote-dans-la.com/retour-sur-la-premiere-charte-ethique-de-linfluence-par-lagence-woo/, https://jai-un-pote-dans-la.com/influence4you-plateforme-incontournable-influence-marketing/, https://theconversation.com/au-dela-de-la-saga-sunwing-comment-comprendre-le-phenomene-des-influenceurs-174827, https://gensdinternet.fr/2022/01/18/les-nano-influenceurs-en-france-de-plus-en-plus-selectifs-dans-leurs-partenariats/, https://waza-tech.com/les-avantages-du-marketing-dinfluence-pour-promouvoir-sa-marque/, https://www.blogdumoderateur.com/etude-marketing-influence-2022-chiffres-cles-instagram-tiktok-youtube/, https://www.cbnews.fr/etudes/image-brand-content-francais-66687, https://solutions.lesechos.fr/com-marketing/c/le-role-des-influenceurs-dans-la-strategie-marketing-des-entreprises-25684/

https://www.lesoleil.com/2022/01/07/les-responsabilites-qui-viennent-avec-linfluence-f3f7c55809a30b583279eeaf804a1776, https://rotek.fr/tendances-2022-marketing-digital/, https://www.webmarketing-com.com/2022/01/27/1697487-avatars-audio-live-tiktok-teste-de-nouvelles-fonctionnalites-indispensables, https://www.jeanmarcmorandini.com/article-487727-decouvrez-les-revenus-impressionnants-des-influenceurs-aux-millions-d-abonnes-les-mieux-payes-de-la-plateforme-tiktok.html, https://www.kolsquare.com/fr/blog/6-types-populaires-influenceurs-instagram